Entrée  Plan

Galerie



Ernestine Ajar ? Arlésienne ?

Dessin, peinture, sculpture, pâte à modeler ou autre,  tout est bon pour vous exprimer...

Créez, dessinez votre Ernestine et déposez votre œuvre ici
 


Portraits d'Ernestine Chassebœuf


Quentin Faucompré

Jules Mougin

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   Laurence.C

 
Emilie Harel

Chapu

 

 

 

 

Manon (9 ans)

inspîrée par les dessins d'Emilie Harel


Ernestine en épouvantail


Ouest-France, Botz- en- Mauges,  le 8 novembre 2011

Jardilivres : l'expo s'articule autour de trois réalisations - Botz-en-Mauges

Le choix de cette personne anonyme n'est pas anodin. En 1999, celle-ci s'est révélée au public en écrivant des lettres à des personnes célèbres ou à des responsables divers. Elle disait être née à Botz-en-Mauges en 1910.

Sous ce pseudonyme, dans le premier tome de Ernestine écrit partout, elle citait à diverses reprises le nom de la commune avec parfois des descriptions prouvant sa connaissance précise des lieux. Celle de la salle de théâtre en pente avec ses fauteuils en bois telle qu'elle était avant 1972 est saisissante de réalité. D'autre part dans de nombreuses lettres elle aborde le jardinage. C'est pour ces raisons que les bénévoles ont réalisé l'épouvantail d'Ernestine Chasseboeuf.


Entrée  Plan