Entrée  Plan

Courrier des visiteurs

Les réponses restent privées


Simple question posée le  23 septembre 2013 par Véronique F.

Peut être pourrait-on proposer Ernestine pour le Panthéon ?

Une proposition à considérer avec beaucoup d'inattention. A quel titre ? Pour quel emploi ?... Comme animatrice de boîte nécrophage pour VIP ?  Comme empêcheuse de dormir en carré, en travers ou en vrac ?  Pour faire rigoler Marie Curie ?

Une réponse qui demande absolument de peser le contre et le contre.

Il n'est pas interdit de donner votre  avis.

*
A Chapu

N'importe quoi, je banque à tous mes bavoirs !* ... et je commence par la fin comme d'hab... Me donnez-vous l'autorisation de garder sur le site les deux croquis que j'ai piqués sur votre blog ? (Père-Noël Ernestine et Père-Noël ouvrière d'usine, avec lien vers votre blog)

Si la réponse est niet-négatif-retire ça tout de suite ou je te flanque un procès au cul !... je m'exécute illico. Si oui, je vous remercie vivement car ils ajoutent du rire au site.

Oui ou non, merci pour le lien vers le site d'Ernestine.
Bonne journée !
Amicalement
Clo.p

* Comme disent les bébés de la haute (société)

Chapu

Bien sûr, que j'autorise ! Et avec grand plaisir, c'est un honneur d'être accueilli chez Ernestine… Bravo pour ce site qui illustre parfaitement le "sujet" traité.
À une prochaine fois, j'espère…
Amicalement,
Chapu

*
Le 24/12/2011

Un p'tit coucou à Ernestine, écolo de première génération, sans laquelle nous ne serions rien... un grand merci pour toutes ces lettres qui m'ont réjoui le coeur.
Bonnes, très bonnes fêtes à vous 2

Bises

Aldebert

*
 

18 / 6/ 2010

Bonjour,
 

Alors que je m'apprêtais à demander à Ernestine Chasseboeuf son avis plein de bon sens sur un sujet de dissertation soumis à des adolescents, voilà que j'ai appris, par Wikipedia, qu'elle était décédée. Cette grande perte me consterne.

J'ai fait part de sa disparition à Mimi Le Floch, une amie qui m'est proche et qui avait correspondu avec elle il y a quelques années. Mimi est sous le choc car elle vouait à Ernestine une admiration sans borne.

Sur mon site internet je mets deux liens, l'un vers la page Wikipedia, l'autre vers le site personnel dédié à Ernestine, un site que je découvre aujourd'hui seulement. Ce sera ma façon de participer comme je peux à la mémoire de cette grande dame:
http://alepour.free.fr/site-texte/textes_2.htm#sexualite

Tous ses admirateurs pensaient qu'elle était éternelle, comme sa pensée.
Hélas ! Puis-je vous demander ce qui aura eu raison de sa santé ? Est-ce le gonglage de ses pieds ?

Recevez mes meilleures salutations.
 
Alain Le P. , de Toulouse

Site internet :
http://alepour.free.fr

 
*
  Objet: Petite observation à propos de votre site.
Date: vendredi 28 août 2009 13:28

Le site est superbe dans son ensemble. J'y suis "tombé" au cours d'une recherche sur Jean-Pierre Brisset. J'ai incité mes amis à y aller voir… J'en ai touché un mot sur Facebook. Faites ce que vous voulez de mon compliment (d'une concision exemplaire, c'est vrai), il est à vous. Bon courage et n'hésitez pas à m'informer de toute nouveauté…

Bonne journée.

Amicalement.

Thierry D

 
*
  28/1/2009

Chère amie

Je viens de visiter votre site dont les coordonnées m'ont été données par Stephen Blanchard. Merci de la pub pour notre revue Florilège et bravo à madame Ernestine Chasseboeuf dont j'apprécie l'humour rural car je suis née à la campagne en Saône et Loire, là où on roule les RRRR.
Merci pour ce moment de détente poétique, sympathique et drôle, passé à lire les savoureux écrits d'Ernestine
Bien poétiquement

Marie-Pierre V.

 
*
 

31 10 2008, 3h42

Bonjour,


Je voulais informer Ernestine que nous avons mis son site internenette dans notre site recommandé du mois, comme convenu précédemment.
Je suis sûre que de nombreux internaunautes seront ravis de tenter son beau défi de cagoule tricotée...

au plaisir,

Élise pour l'équipe de Grandquébec

Lire l'infolettre
http://www.grandquebec.com/infolettre/infolettre_3/

 
*
  Le 25/10/2008

Félicitations pour votre site, Clo.p !
Je vais tâcher de le faire connaître autour de moi.
Je suis heureux qu'Ernestine continue ainsi de nous faire rire et, subséquemment, de nous faire supporter cette existence souvent si morose.

Sincères salutations,

Philippe B

 

Entrée  Plan